« ARKANE », LE CHIEN ABATTU PAR LA POLICE.


« ARKANE », LE CHIEN ABATTU PAR LA POLICE. LA FONDATION ASSISTANCE AUX ANIMAUX SE CONSTITUE PARTIE CIVILE ET ATTEND QUE LA LUMIÈRE SOIT FAITE.


La Fondation Assistance aux Animaux vous remercie pour vos messages de soutien.

Depuis jeudi, jour où nous avons rapporté les faits, nous avons reçu de très nombreux messages et photos.De très nombreux propriétaires d’animaux ont publié une photo de leur(s) petit(s) protégé(s) avec deux hashtags, devenus célèbres en quelques heures : #JeSuisArkane & #JusticePourArkane

Des pages et groupes de soutien ont été créés sur les réseaux sociaux. Une pétition a été lancé par un particulier et elle réunit aujourd’hui près de 50 000 signatures.

Dans ce malheur, ces éléments nous rassurent pour l’avenir.

Nous sommes de plus en plus nombreux à se soucier de la cause animale.

Pour rappel, sur la commune d’Isle-d’Abeau, mercredi 17 octobre en fin de journée, un chien a perdu la vie après avoir reçu plusieurs balles. La scène filmée par un témoin fait froid dans le dos et a suscité beaucoup d’indignations sur les réseaux sociaux.

La vidéo visionnée, publiée par un témoin, ne montre pas un chien agressif. Comme vous pouvez le voir sur cette photo, et selon nos confrères de 30 Millions d’Amis qui ont pu interviewer le malheureux propriétaire, ce pauvre chien montrait les dents tout le temps. Il s’agit d’une opération de la mâchoire : celle-ci a retroussé les babines du chien, pour toujours.


« Quand il était petit, mon chien a été attaqué. Il a dû subir une opération de la mâchoire dont il n’est pas ressorti indemne ; j’ai des comptes rendus du vétérinaire qui le prouvent : depuis, Arkham avait les babines retroussées en permanence ce qui pouvait malheureusement lui donner ce faux air menaçant. Et à cause de cette malformation il respirait fort… Mais face aux policiers il n’a ni grogné ni montré les dents pour mordre, il avait une attitude tout à fait normale ! » témoigne son malheureux propriétaire.

L’enquête est toujours en cours et nous attendons que la lumière soit faite sur cette triste histoire. Toujours abasourdie par cette violente scène, la Fondation Assistance aux Animaux ne comprend pas comment de tels faits ont pu se produire.

Toute commune est sensée faire intervenir des professionnels pour prendre en charge les animaux.

Une question importante reste en attente : « Pourquoi la fourrière n’a pas été contacté ? »

« Arkane » (Arkham), que son propriétaire décrit comme un parfait chien de famille (très sociable et très gentil) ne s’était jamais montré agressif.


De toute évidence, il pouvait être capturé d’une autre manière qu’avec des tirs d’arme à feu !

Contactés par l’association locale « Mi chien Mi loup », nous nous sommes constitués partie civile sur la plainte déposée par la Présidente.

Toutes nos pensées vont au propriétaire d’Arkane qui a vu son chien agonisé durant d’interminables minutes… Avant qu’un vétérinaire mette fin à ses souffrances. En effet, après avoir reçu plusieurs balles, le pauvre chien n’était pas mort.



source: ici

  • Black Facebook Icon

© 2018 Dog-reborn-Bonnot émilie-

Renel tony