La destruction, c'est quoi ?


Il détruit sa niche, abîme vos objets, votre canapé et les murs? En fonction de l’origine de ces destructions, les mesures à mettre en place seront différentes.

La destruction dit normal:


Certaines destructions sont normales. Un jeune chien qui déterre des plantes, ou encore qui détruit des objets de l'environnement, cela fait partie des comportements exploratoires normaux du chiot.

Si ce même chien déchire le tapis ou mordille la table basse, il s'agit là encore d'un comportement de jeu tout à fait normal.


Qu'un jeune chiot passe ses premières nuits à faire quelques destructions cela est normal.


Pareil pour un chien qui s'ennuie, enfermé pendant plusieurs heures et qui va ronger un meuble ou un objet pour s'occuper.


La différence entre la destruction normal et la destruction pathologique, c'est que dans ces différents exemples, il s'agit d'un acte isolé, et qui va passer avec le temps, de la dépense énergétique et de l'éducation.


1: L'anxiété (plus souvent de séparation ):


Le chien panique à l'idée de se retrouver seul, en particulier séparé de son gardien. Dans ce cas le chien ayant mis l'appartement en vrac pour s'emparer d'objets portant l'odeur de son gardien.

Ne pas ritualiser le départ:



2: Un manque d’activité:


Votre chien peut détruire par ennui. Il a besoin de se défouler et le montre à sa manière. il finit par chercher à se distraire de toutes les façons possibles, même les plus mauvaises. (voir L’exercice physique chez les chiens )



3: Hypersensibilité et hyperactivité:


Ce trouble du développement est souvent lié à un défaut dans le maternage du chiot :

· sevrage trop précoce,

· mère incompétente,

· portée trop nombreuse,

· etc.

Le chien n'a pas acquis les auto-contrôles pendant ses premières semaines de vie : il en fait donc trop, dans tous les domaines, fait ses besoins dans la maison, détruit tout, passe des heures à courir sans jamais se fatiguer.




4: Sociopathie:


La sociopathie est un trouble de la hiérarchie où le chien « a l'impression » qu'il est le dominant du groupe, qu'il est donc en droit de décider et de rappeler à l'ordre les membres du groupe qui ne lui obéissent pas. Quand ses maîtres quittent la maison sans lui, il est en colère et peut l'exprimer en aboyant (aboiements et grognement), en grattant et en mordant les montants de la porte (agression redirigée) ou en effectuant du marquage urinaire (parfois du marquage fécal).



En cas de problème de destruction merci de demander l'avis à un éducateur comportementaliste canin afin de faire un diagnostic.


amitié canine.



Tony Renel et Émilie Bonnot de Dog Reborn reste à votre entière disposition afin de répondre à vos questions via le formulaire ( ICI )


  • Black Facebook Icon

© 2018 Dog-reborn-Bonnot émilie-

Renel tony